Traduire cette page dans votre langue
https://translate.google.

 

 

JAM artiste chercheur en arts visuels au Québec

Recherche avec le tuyau en 2018

25 novembre 2018

La recherche en art

Comprendre la recherche en art

Texte de JAM

En ce que je suis capable de comprendre avec mon cerveau, mon analyse, mes rapports avec la compréhension et mes sentiments mitigés sur ce qui doit être compris et ce qui a déjà été compris qui est enregistré et auquel tous les individus ont accès, je dirais ceci: Ça ne m'intéresse pas.
Ce qui m'intéresse en art, c'est la recherche et non ce que les autres pensent. Je suis à l'aise avec ma propre conception des choses et je ne cherche pas celle des autres.
Cela m'a toujours placé dans une position de rejet par les autres, ce qui me convient bien parce qu'ainsi les autres me foutent la paix et me laissent libre de vaguer à mes occupations de recherche en art.

Pour expliquer ce que je conçois comme étant de la recherche, je dois faire un retour dans le passé de l'humanité, au début des balbutiements de la pensée humaine, dans les grottes de l'antiquité. Depuis tout récemment, les gens associent la recherche avec ce qu'ils croient être la science. Et ils associent la science avec la technique. En art ce n’est pas tout à fait cela. En art le chercheur souvent se fout de la technique et comme moi ne cherche pas à plaire aux autres. La recherche en art c'est différent de la recherche scientifique même si notre science est humaine. Je dois avouer cependant que pour faire de l'art, la participation des autres est essentiels, tandis qu'en science de laboratoire au niveau moléculaire par exemple, la recherche ne nécessite pas la participation du public mais ce fait généralement dans le secret, en art la recherche demande la participation d'un public averti qui par sa participation permet à la recherche d'avancée.

La question première que je me pose en recherche en art c'est celle-ci: Comment la compréhension peut elle variée si catégoriquement d'un individu à un autre?

C'est en utilisant cette dimension de la compréhension que je fais mes recherches en art. Je pars du principe que moi je comprends d'une manière mais qu'il y a 8 milliards d'autres manières de comprendre la même situation. Alors comment offrir à chaque compréhension une vision nette de la question soulevée par l'oeuvre que j'offre? Ce questionnement constitue l'essentiel de la recherche. C'est en élaborant différentes versions d'une même observation, que j'identifie la forme de l'oeuvre, sa composition technique, son évolution à travers la pensée des spectateurs.

 


 

Recherche avec le sou

sou Les années 90

La recherche avec le sou comme concept utilise le sou découpé en spirale en association avec le ready-made.

Description

En réalité je me suis intéressé à l'art très jeune. Ma mère m'a initiée à la peinture étant elle-même un peintre autodidacte. Elle s'est instruite par la lecture de livres spécialisés et de quelques cours de peinture offert en Abitibi, la région de son enfance. Très peu scolarisée elle a réussi à se faire connaître dans sa famille comme l'artiste au grand talent.
Ayant sous les yeux cet exemple j'ai hésité longtemps avant de me lancer comme créateur en art. J'ai lu énormément sur les peintres et sculpteurs du moyen âge à nos contemporains. Ce qui m'a motivé c'est de réaliser à travers les artistes contemporains que l'art était autre chose qu'un tableau épique relatant une histoire de l'ancien temps ou un portrait d'un illustre personnage. Je me suis mis à dessiner très jeune. Je faisais des copies d'illustrations dans les revues. Plus tard j'ai commencé à graver dans le bois des personnages.
N'ayant pas accès à l'art  j'ai voulu d'abord connaître les gens dans leurs activités au quotidien. C'est à l'âge de 27 ans que je me suis lancé en art. J'ai commencé par apprendre la sculpture en bas-relief pour exécuter des créations du folklore Québécois. Je me suis associé à un homme d'affaire et j'ai fais reproduire mes sculptures pour la vente aux touristes.
J'ai ensuite travaillé pour les autres artistes en réalisant leurs commandes.
C'est au début des années 90 que j'ai entrepris mes recherches en arts visuels.

Le but recherché pour me constituer comme chercheur était de trouver des éléments de la pensée Québécoise pouvant décrire l'humanité dans son ensemble social influencé par l'immigration de autres cultures ici. C'est à dire décrire le mixage des influences déstabilisant notre culture directement sur notre territoire.

Le sou m'est apparu comme le matériel adéquat pour faire cela. Le sou comme représentation de l'influence des multinationales sur notre économie locale.

Pour que la sculpture ait une influence plus importante j'ai établi que le sou représenterait le personnage et que le ready-made serait son environnement.
J'ai donc créé à partir de ce concept dans une attitude de recherche pour trouver les éléments pouvant composer le langage.

J'ai consacré plusieurs années à faire cette recherche du début de l'an 1990 au début de l'an 2000.

11sept22sousascenseuralu-betonameriqueauto-bleuballe-golfbois-acier-pierrebois-flottantbois-pétrifiébois-trouébrisurebustecadenascanalcap-arbrecellulairechaisechasse-galeriechoccocottescolonne-1


 

Recherche en art avec la patate

Patate_2014 patate 2014 Crédit photo: http://www.maximeboisvert.com

Recherche avec la patate sculptée. Cette recherche s'est effectuée sur une période allant de 1980 à 2015. Le livre "Solitude" a été publié en 2014. Ce livre décrit la recherche et est illustré avec des photos des patates sculptées. Ce livre a servi de référence à la publication de ma thèse "Le Troisième élément" en sculpture qui fut publiée aussi en 2014.


Recherche avec la forme

La forme Biomorphique

Description

Dans les années 2000, j'ai entrepris une recherche avec la forme, pour trouver des éléments sculpturaux pouvant aller sur la place publique.

Ma recherche avait comme idée de trouver des formes qui expriment un genre de témoignage de la nature.
L'idée de la nature n'est pas exprimée sur la place publique ici au Québec, surtout à Montréal. On voit surtout des références à l'architecture et à cette pensée qui fonctionne avec des angles droits.

Pour obtenir un résultat capable de reproduire des formes aléatoires comme celle des roches de rivage sculptées par la mer, entre autre forme servant à cette recherche, j'ai utilisé le béton coulé dans un sac de plastique.
 
Les formes obtenues dans la recherche, deviennent des références de construction pouvant servir de modèle à une réalisation de plus grande dimension pouvant être installée sur la place publique.

IMG-4642IMG-4644IMG-4645IMG-4648IMG-4649IMG-4652IMG-4654IMG-4660


 

Recherche avec la boite de conserve. 2015-2017

Flammes flammes

 

Le livre associé à cette recherche: "La Pauvreté" ISBN: 978-1-38-990389-2


 

Recherche avec le tube métallique plié avec une cintreuse

métal tordu

 

En 2017 je me suis intéressé à nouveau à l'art sur la place publique. Je travaille donc depuis le printemps 2017 avec le tube de métal cintré comme proposition d'oeuvre à installer sur la place publique.

LISEZ PLUS


 

Recherche avec l'image de synthèse

solitude 2017

Ma proposition pour installer une oeuvre sur la place publique passe aussi par une recherche avec l'ordinateur avec un programme 3D.