Recherche avec le tuyau

En 2017 je me suis acheté une cintreuse à tuyau afin de plier des tubes de métal. Cela m'a amené à faire une recherche sur les possibilités d'expression offerte par la méthode de pliage utilisé dans l'industrie de la construction. Vous remarquerez que toutes mes recherches ont tendance à parler du monde simple du travail manuel, des gens du peuple travailleur et de l'âme humaine prise dans le tourment de la vie. Le pliage de tuyau n'échappe pas à ce genre de recherche.

Je vous présente quelques exemples de mon travail exécuté en 2018 avec un variable de deux éléments soit en fait deux mesure différentes au niveau du diamètre du tuyau. Le plus gros diamètre permet de faire autre chose que le petit diamètre ne permet pas. Par exemple, avec le diamètre de 1 pouce, je peux changer de direction dans la courbe et je peux faire des courbes plus étendues qu'avec le plus gros diamètre. Cependant le gros diamètre soit celui de 2 pouces, la difficulté de pliage permet de faire avec le tuyau des expressions plus près des sentiments qu'avec le diamètre de 1 pouce.

L'idée de cette recherche est celle d'exploiter les possibilités d'expression offertes par le pliage du tuyau pour approfondir le langage de l'oeuvre d'art installé sur la place publique.

Comme toutes mes recherches, j'ai présenté mon travail avec le tuyau è un symposium. La direction m'a répondu qu'il avait trouvé mon travail très intéressant au niveau de la nouveauté d'expression, mais que je ne pouvais pas participer au symposium parce que les place étaient attribuées au petits amis uniquement et que moi j'étais perçu comme un étranger qui menace leur élite locale sans apporter de prestige à leur organisation. Bien entendu cette version du refus est de mon cru et non ce qui a été écrit dans leur regret de ne pas présenter mon travail sculptural lors de leur petit symposium régional en Beauce.

C'est la difficulté de travailler comme inventeur-chercheur en art ici au Québec. Les gens dans le milieu protège leurs acquis et n'ouvre pas aux autres leur petite business qui s'avère être subventionnée par l'état pour encourager les régions qui ont de la misère à survivre localement au niveau de l'art. Ils ne veulent tout simplement pas perdre le peu d'acquis qu'ils ont. Quel dommage d'être aussi creux au niveau de la pensée. L'art est un outil d'évolution et les Québécois semblent ne pas comprendre ce principe.

C'est ce que ma démarche avec le tuyau m'a permis de constater au niveau des institutions Québécoise.

Au niveau du public c'est différent. J'ai montré mon travail avec le tuyau à des amis, è des gens de l'art, et tous m'on félicité et encouragé à continuer. J'ai aussi fait expertiser mon travail par un expert Français spécialisé en sculpture et il a coté mon travail à 8,550 dollars l'oeuvre de 6 pieds. À partir de cette cotation j'ai vendu une oeuvre qui est maintenant installé chez un particulier de Trois-Rivières.

 

Les sculptures construites avec le tuyau

4677 4719 4728

4747 4737