JAMichel Boisvert (JAM)

Artiste-chercheur en arts visuels au Québec

portrait

Page web: http://www.michelboisvertrecherchesculpturale.com

Courriel: michel@michelboisvertrecherchesculpturale.com


 

JAM DÉMARCHE ARTISTIQUE 2019

 

Novembre 2019 

Il y a deux catégories d'artistes.
Une catégorie est spécifiquement interprète à 85% et est créative à 15%.
L'autre catégorie est créative à 85% et est interprète à 15%.

La majorité des individus humains sont à 85% interprète. Ils se reconnaissent mieux à travers les artistes interprètes. C'est pourquoi en art il y a plus d'interprètes que de créateurs.
Ce fait n'est pas modifiable dans sa structure.

Ce fait est difficile à comprendre sans l'appui de l'éducation autant pour les gens qui ne font pas d'art que pour les individus impliqués en art soit comme interprète ou comme créateur. C'est à travers l'éducation en art, que les artistes peuvent se reconnaître dans une catégorie et que les autres gens peuvent comprendre s'ils sont en face d'une interprétation ou une création. Autrement, lorsque l'artiste ne sait pas ce qu'il est parmi les autres parce qu'il n'est pas éduqué, il navigue dans le vide. C'est aussi valable pour les gens autre qui ne peuvent comprendre l'importance de ce qui leur est offert en art s'ils ne sont pas éduqué en art. Cette éducation est possible uniquement parce que la recherche en art existe.

L'importance de faire de la recherche en art découle de ce besoin d'informer les gens de la progression de l'art. La recherche permet à l'éducation de l'art de ce mettre à jour dans les informations.
C'est dans ce sens que JAM fait de la recherche en art. Pour trouver de nouvelles façons d'exprimer l'art avec la connaissance, l'éducation et l'intelligence du talent artistique.

Si on désire comprendre la forme de recherche que fais JAM, il faut se référer à la motivation qui inspire ses recherches. JAM tente par la recherche de recréer les formes de la nature. Si on regarde une forme occasionnée par exemple par un nuage, ou une forme inscrite dans une pierre et qu'on fait l'association avec une forme réelle, on peut comprendre cette recherche.
JAM se sert de cette motivation pour créer des formes qui ressemblent à des objets réels sans toutefois reproduire ces dites formes mais en suggérant les formes uniquement.

 

_________________________________________________________________________________________________

 

 
Vous avez aussi accès par le lien suivant à la lecture du projet de JAM, "L'art pour la pauvreté" qui fait partie des projets de recherche dans la société que JAM essaie de faire valoir.
http://www.michelboisvertrecherchesculpturale.com/projetartpauvrete-investir.html

 

 

Pour traduire ce texte, copier et coller le dans https://translate.google.fr

 


Retour à la page principale