JAMichel Boisvert (JAM)

Artiste-chercheur en arts visuels au Québec

portrait

Page web: http://www.michelboisvertrecherchesculpturale.com

Courriel: michel@michelboisvertrecherchesculpturale.com


 

JAM DÉMARCHE ARTISTIQUE 2019

 

Septembre 2019

La démarche de JAM ce situe dans la recherche en art.
Cette expression RECHERCHE lorsqu'elle se situe en art est souvent galvaudée et mal interprétée parce qu'elle contient plusieurs façons d'être interprétée.
JAM vous propose ici sa version.

La recherche en art selon JAM

JAM en arts visuels propose des recherches qui ce situent dans l'expression émotive de l'oeuvre.
JAM fait des recherches d'expression émotive à travers les matériaux souvent hétéroclites comme par exemple, l'utilisation des déchets pour exprimer une émotion ce situant dans la pauvreté.
Pour atteindre le but de description du sujet humain qu'il décrit, il utilise une position nouvelle dans les recherches pour qu'elles deviennent un moteur d'élimination des structures de pensée pré définie en art.
Cela va au delà de ce qui est accepté parce que le système accepte tout ce qui est nouveau. L'idée de la recherche en art est de s'adapter aux changements climatiques des émotions vécus par les êtres humains.
Ce que les gens vivent est décrit par l'art. La recherche permet à l'auteur de comprendre les changements d'humeur occasionnés par les multiples interventions du système qui agit spécifiquement contre les êtres qui l'ont créé. Par exemple, prenez la situation actuelle vécu par les Montréalais qui chaque jour essaient de traverser la ville. L'art doit trouver une façon de décrire cette situation pour que ceux qui regardent l'oeuvre comprennent du premier coup d'oeil ce que l'oeuvre décrit.
La recherche permet d'adapter l'énergie créatrice à ce nouveau défi.

Il en va de même pour tous les sujets dont se préoccupe l'art.
JAM peut décrire une émotion avec n'importe quel matériel ou n'importe quel technique. Le problème en art ce n'est pas le talent de l'artiste, mais plutôt la défaillance du système qui se protège des intentions artistiques.
La recherche permet de soulager le besoin de créer contenu dans l'existence de l'art dans la pensée de l'artiste. Avec la recherche, JAM peut créer sans se soucier des pressions exercées par le système sur les artistes qui en font partie.
La recherche va permettre aux artistes du futur de comprendre la situation désastreuse de l'art qui vit actuellement dans un système purement économique qui ne tient pas compte des besoins humains de sa population.

 




Vous avez accès par le lien suivant à la lecture du projet de JAM, "L'art pour la pauvreté"
http://www.michelboisvertrecherchesculpturale.com/projetartpauvrete-investir.html


 

 

 

 

 

Pour traduire cette page dans votre langue, copier le texte et coller le dans: https://translate.google.fr